solo preneur succes

Qu’est-ce qu’un Solopreneur?

Vous avez lu ou entendu parler du terme “solopreneur”.

Mais de quoi s’agit-il ?

Eh bien, Solopreneur est un mélange de deux mots, Solo et Entrepreneur. Cela signifie un entrepreneur qui préfère travailler seul ou “en solo”. Si vous êtes totalement novice en matière de solopreneuriat, consultez notre guide de démarrage.

The Solopreneur Institute définit un solopreneur comme suit :

“Un entrepreneur qui préfère la liberté de gérer une entreprise sans aucun employé.”

Cela signifie que vous pouvez travailler avec des personnes, mais que vous n’embauchez pas d’employés. Vous pouvez engager des sous-traitants et dans ce cas les payer simplement à l’heure ou au projet. Mais vous n’embauchez pas au sens propre du terme.

Grâce à la puissance d’Internet et à l’ère du numérique, vous pouvez avoir une entreprise totalement opérationnelle avec des entrepreneurs du monde entier qui effectuent différentes tâches pour vous, à différents moments, pour atteindre un objectif commun.

Définition du solopreneur sur le Web

À mesure que le solopreneuriat se développe, de plus en plus de sites web en parlent et créent du contenu à ce sujet.

Google l’inclut désormais dans son dictionnaire comme suit :

“une personne qui crée et dirige une entreprise par ses propres moyens.”

Urban Dictionary définit ainsi le solopreneur :

“Un entrepreneur qui travaille seul, « en solo », dirigeant son entreprise à lui tout seul. Il peut avoir recours à des sous-traitants, mais il est entièrement responsable de la gestion de son entreprise.”

Un autre site Web populaire, “The Solopreneur Life”, définit le solopreneur comme suit :

“Un VRAI Solopreneur est quelqu’un qui a développé une entreprise sans employés, évolutive et qui produit des revenus passifs.”

Toutes ces définitions expliquent parfaitement ce qu’est réellement un solopreneur.

Mais voyons aussi les différences entre un solopreneur et un entrepreneur. Tout d’abord, définissons un entrepreneur :

Qu ‘est-ce qu’un entrepreneur ?

Wikipédia définit l’entrepreneur comme suit :

“l’usage courant l’assimile à un chef d’entreprise, tantôt porteur d’un projet d’entreprise en phase de démarrage, tantôt dirigeant d’une entreprise davantage établie, à laquelle le plus souvent il s’identifie étroitement et personnellement”. 

En d’autres termes, l’esprit d’entreprise consiste à créer sa propre entreprise. La plupart des personnes animées par l’esprit d’entreprise exploitent ces entreprises en tant que directeurs généraux, chefs d’entreprise ou associés gérants. Certains propriétaires d’entreprises auto-fondatrices engagent d’autres personnes pour gérer les opérations des entreprises qu’ils possèdent, bien qu’ils soient presque toujours directement impliqués dans la gestion de ces opérations.

Différences entre les entrepreneurs et les solopreneurs?

solo preneur entrepreneur succes

Voici quelques différences notoires entre ces deux termes :

L’embauche d’employés

L’une des principales différences entre l’entrepreneur et l’infopreneur est l’embauche de salariés, fréquente dans le premier cas dès que l’entreprise se développe, alors que l’infopreneur aura systématiquement recours à la sous-traitance.

L’avantage du salariat, la stabilité, est souvent vue par l’infopreneur comme un fil à la patte l’obligeant à fonctionner avec la même équipe, même si la relation se détériore. Alors que la sous-traitance peut être limitée à un projet défini. Par ailleurs, le salariat suppose le règlement de charges sociales et la relation avec l’administration relativement incompatible avec la liberté recherchée par le solopreneur.

Le niveau de risques financiers

Avec une masse salariale croissante, l’entrepreneur fait face à un niveau de risques supérieur par rapport à l’infopreneur qui peut gérer aisément les aléas de son activité économique.

L’entrepreneur à la recherche de stabilité pour faire évoluer son chiffre d’affaires, peut se trouver confronté à maintes difficultés si son activité décroît. On l’a vu pendant les périodes de confinement que nous avons vécues en 2020, les entreprises ont été plus durement touchées, que les solopreneurs du web.

L’acquisition de nouveaux clients

L’entrepreneur qui a une équipe salariée a plus de nécessité d’acquérir de nouveaux clients régulièrement, qu’un solopreneur qui n’a que son revenu à assurer. 

L’entrepreneur aura alors recours à des commerciaux, eux-mêmes salariés au moins pour une part de leur revenu, qui devront être efficaces pour apporter suffisamment de contrats pour faire vivre la machine.

Le solopreneur a bien entendu aussi besoin de nouveaux clients, mais son besoin est moindre et sa marge de manoeuvre plus souple.

La collaboration

L’une des principales difficultés du solopreneur est le risque de solitude. Il ira alors souvent chercher des collaborations avec d’autres solopreneurs partageant les mêmes valeurs et ciblant le même type d’objectifs.

L’entrepreneur peut certes passer des accords, mais il engagera alors son équipe ce qui rend les choses plus complexes. Inversement, si deux personnes d’organisations différentes veulent travailler ensemble, elles le pourront seulement si leurs patrons respectifs donnent leur accord, alors que deux infopreneurs n’ont qu’à le décider pour collaborer sur un projet. La notion de concurrence est moins marquée.

Le stress

Les entreprises nouvellement créées, ou « startups », comme on les appelle souvent dans le monde des affaires d’aujourd’hui, échouent souvent. Comme les entrepreneurs en série dépensent généralement leur propre argent pour créer leur entreprise, ils ne peuvent supporter qu’un nombre limité d’échecs avant de déposer le bilan ou de se retrouver sans le sou. La possibilité de perdre sa stabilité financière peut incontestablement être une source majeure de stress. En outre, le fait d’être préoccupé par les innombrables variables liées à la création et à la croissance d’une entreprise peut également être à l’origine de niveaux de stress importants.

Pour ces mêmes raisons, les entrepreneurs sont infiniment plus susceptibles d’être confrontés à des problèmes physiques et mentaux (burn out) dans leur vie personnelle que les solopreneurs.

Quelle est la différence ?… Maintenant vous savez

Il y a de fortes chances que vous n’ayez jamais réfléchi très longtemps aux différences entre les solopreneurs et les entrepreneurs. Après tout, qu’y a-t-il de si spécial à s’affubler de l’un de ces deux noms ?

Les futurs propriétaires d’entreprise doivent toujours faire des recherches avant de se lancer dans la création d’entreprise. Ils doivent savoir s’ils sont prêts pour une expansion à grande échelle de l’entreprise et les problèmes qu’elle peut causer ou non.

Les solopreneurs ont tout simplement la vie plus facile que les entrepreneurs. Si l’aventure vous tente, ou que vous souhaitez parler de ce sujet sur votre blog pro, alors ce pack est fait pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page